Les Halles de Schaerbeek, une institution bruxelloise et européenne

Voici tout d’abord une petite présentation de mon lieu de stage, les Halles de Schaerbeek. J’ai choisi cette structure car c’est un des exemples les plus anciens du phénomène des friches culturelles. Cela fait en effet plus de 30 ans que ce bâtiment utilisé comme marché couvert a été réaffecté à des activités culturelles.Les Halles de Schaerbeek, une institution bruxelloise et européenne dans Aux halles mfile1850_histoire_A_05

Les Halles de Schaerbeek sont un centre culturel bruxellois situé à Schaerbeek, 22 rue Royale Sainte-Marie, dans l’ancien marché couvert Sainte-Marie construit en 1865 et détruit par une incendie en 1898. La commune fait alors appel à une entreprise spécialisée en structures métalliques. La nouvelle halle de plus de 3 000 m² est inaugurée en octobre 1901.

Abandonné de 1920 au début des années 1970, le lieu est racheté en 1973 par la Cocof qui le cède à la Communauté française en 1983. Le chantier de rénovation, débuté en 1984, s’est terminé en 1997.

Exemple de réaffectation d’un lieu industriel en complexe culturel, les Halles comprennent trois salles de spectacle : la Grande Halle (capacité : jusqu’à 2 000 spectateurs debout), la Petite Halle (salle polyvalente) et la Cave (foyer, bar, espace polyvalent).

Les Halles ont, depuis 1991, une vocation de Centre culturel européen. Son premier directeur, Philippe Grombeer, préside aujourd’hui aux destinées du Théâtre des Doms à Avignon. La direction est assurée depuis 2005 par Fabienne Verstraeten.

Voici en quelques mots le projet artistique et culturel des Halles aujourd’hui:

Les Halles, Proximité-Monde mfile2364_halles_A_01 dans Aux hallesDans le paysage culturel et artistique bruxellois, Les Halles sont un lieu singulier, indépendant et impertinent, qui se distingue par l’espace sans équivalent de la Grande Halle, structure de verre et de métal datant du 19ème siècle.La ‘géographie’ ainsi que l’histoire des Halles invitent à l’in-disciplinarité. Ici, la danse frôle la non-danse; le cirque d’auteur touche à la performance; le live art et la performance se frottent aux arts visuels et débordent sur l’espace public; et l’image est présente sous de multiples formes. Loin d’inviter à une ‘consommation culturelle’ pure et simple, une attention particulière est portée à l’accueil et à l’accompagnement des publics à travers rencontres et dialogues. Aux Halles, les propositions artistiques trouvent de nombreux prolongements réflexifs et critiques. L’engagement qui a marqué l’histoire du lieu reste au cœur du projet, au croisement de l’art et du politique, dans un  quartier reflet d’un ‘petit bout’ du monde, mixte et métissé.  Dans l’exploration de contextes spécifiques (qu’il s’agisse de la Palestine, du Moyen-Orient ou du pourtour méditerranéen…) se dégagent des communautés d’idées et de pensées qui dépassent la question des territoires.  A travers l’invitation d’artistes, d’intellectuels et d’écrivains penseurs internationaux, Les Halles sont une caisse de résonance pour la ville, le quartier, l’Europe et le monde.

Plus d’informations sur     www.halles.be

 


Répondre

nath44 |
PingPong Chine |
Griffonne sur la route |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les petits marcheurs
| Visages d'un Monde
| camping la girelle collioure